Nouvelle "escroquerie" politique au Covid19

Ils sont prêts à tout et c'est même à ça qu'on les reconnaît, disait autrefois Michel Audiard à propos des c... Voyant que la peur du réchauffement climatique a perdu toute crédibilité, l'étrange majorité Vert-PS-PDC peint des bandes cyclables sur les routes au nom du Covid. Il fallait oser, ils l'ont fait.

La question n'est pas de savoir si ces bandes cyclables sont utiles ou non. Le plus grave c'est la manière d'agir. Résumons! La majorité des électeurs genevois ont accepté la "Loi pour une mobilité cohérente et équilibrée" (LMCE), à laquelle je m'étais opposé mais je respecte le verdict des urnes contrairement à l'étrange alliance des communistes de bénitiers qui ont trahi l'esprit même de la démocratie en faisant de la pure idéologie, en usant d'un artifice pour ne pas suivre la LMCE.

Croire que l'on peut avec des pots de peinture se protéger d'une épidémie du Covid au moyen de gigantesques pistes cyclables (qui font dans l'art abstrait le plus abouti) et imaginer qu'un banal vélo protège mieux qu'un masque chirurgical relève du délire éveillé.

On découvre qu'un quarteron de nouveaux conseillers administratifs a trouvé ainsi le moyen de donner libre cours à sa créativité. Il faudra juste inventer un atelier créatif de "pâte à sel" ou "pâte à nouilles" plutôt.

Décidément, ça ne vole pas très haut dans nos communes genevois, ce qui explique le taux de participation catastrophique des dernières élections municipales.

Mais il y a plus grave. En invoquant le Covid pour réaliser ces peintures cyclables effectuées de toute urgence, on entre dans cette autre dimension: une véritable "escroquerie (post-électorale) au Covid"

 

Commentaires

  • Ils vont aussi tenter comme il y a 14 ans, de nous faire incinérer les déchets radioactifs napolitains! Ce sont de vrais écologistes, à la sauce greta, donc de vrais imposteurs!

  • Tonnerre de Brest, puisque vous vous plaignez depuis si longtemps comme tant d'autres politiciens du manque de participation aux élections et votations, qu'attendez-vous pour lancer un projet de vote obligatoire à tous les échelons de la démocratie helvétique ? Le peuple entier s'exprimerait enfin.

  • Et toutes les affiches "covid 19" de la Ville de Genève sont aussi a classer dans la rubrique gros nanars! Trouver des gugus eu pardon des créatifs, payés par les contribuables pour pondre pareils bêtises c'est très représentatif de ce "système renversé", dont aucun sociologue ou politologue, financé par le pouvoir n'osera parler avec objectivité, pas bête il ne veut pas perdre sa place!!

Les commentaires sont fermés.