Pas de misérabilisme ni de diable sur la muraille!

Entre les alarmistes de gauche, qui font dans le misérabilisme, et de droite, qui peignent le diable sur la muraille du déficit, le Grand Conseil genevois a permis de voir une réalité cachée. Genève dispose d'atouts considérables qui sont mal connus et mal utilisés.

Lors de la dernière session du Parlement cantonal, il y avait d'un côté les misérabilistes à gauche. On aurait cru que Genève était un bidonville où tout le monde meurt de faim et les HUG un hôpital de brousse. Sur les bancs de droite, on entendait ceux qui peignaient le diable sur la muraille, l'économie genevoise étant dans une telle difficulté que nous devrions friser le défaut de paiement.

Tout cela est excessif. Cela correspond bien à la passion qui peut s'exprimer dans un Parlement.

Cela n'a bien sûr rien à voir avec la réalité de ce que vit le canton de Genève.

Certes, nous avons traversé une crise sanitaire exceptionnelle.

Certes, beaucoup d'habitants de notre canton peuvent subir des conditions d'existence difficiles et pour d'autres ce n'est pas facile tous les jours. C'est une réalité mais qui n'a rien à voir avec les postures des misérabilistes et des anxieux systématiques.

Une autre réalité, c'est que Genève dispose d'un tissu économique structurellement dynamique.

Une autre réalité que le MCG est le seul - ou presque - à relever, c'est que les intérêts du canton de Genève ne sont pas défendus comme ils le devraient

D'ailleurs, le MCG est trop souvent le seul à défendre ces intérêts cantonaux, hélas.

La sur-concurrence du travail frontalier ou le dumping subi par les PME genevoises restent nos principales préoccupations et nous poussent à intervenir de la manière la plus active malgré notre position minoritaire.

C'est la menace principale pour les résidents genevois, pour la prospérité à long terme de tous. Si nous voulons redistribuer cette richesse, il faut pouvoir la garder à Genève et ne pas la laisser fuir à l'étranger ou dans d'autres cantons.

C'est ce défi que le MCG veut relever.

Commentaires

  • Cher Monsieur,

    Avez-vous remarqué que les médias, RTS en tête, font tout pour que le peuple genevois n'entende pas parler du référendum MCG-UDC?

    J'ai fait de mon mieux pour mettre au courant divers bloggeurs avec succès. A votre tour je pense que vous devriez consacrer votre prochain billet à ce sujet et ajouter un lien où le formulaire peut être télécharger, sinon personne ne sera au courant.

    J'ai posté le message suivant plusieurs fois déjà:

    Bonjour,

    Ceci est sujet capital dont vous n'entendrez pas parler sur la RTS ni dans les journaux, pour éviter que les genevois ne soient mis au courant.

    Si vous ne voulez pas que l'Etat verse 15 millions pour financer le travail au noir à Genève avec vos impôts, signez, faites signer, partagez et faites de la publicité pour ce référendum avant le 10 Septembre, téléchargeable sur ce site en cliquant sur le mot "ici":

    https://www.udc-ge.ch/non-au-travail-illegal-et-non-declare/

    si le premier lien ne fonctionne pas essayez celui-ci:

    https://www.udc-ge.ch/

    Un grand Merci d'avance!

  • Cher Monsieur,

    Je me permets de vous recommander un petit livre de 7 Euros, furieusement d'actualité et INDISPENSABLE de nos jours, qui je le pense devrait vous plaire et peut-être même vous inspirer un billet, car cet ouvrage mérite d'être connu en cette époque où la bienpensance étouffe tous ceux qui osent encore lever la voix:

    "Manuel de lutte contre la diabolisation"

    très bien présenté dans la courte vidéo suivante:

    https://www.youtube.com/watch?v=R6G2zalPsj8

    En vente:

    https://www.amazon.fr/gp/product/2491446189/ref=dbs_a_def_rwt_bibl_vppi_i1

Les commentaires sont fermés.