Le but du politique: protéger les Citoyen(ne)s

La politique est injustement décriée, alors que le but du politique est noble et indispensable.

Une certaine gauche et une certaine droite estiment que la politique sert à améliorer l'être humain, parce qu'ils commettent l'erreur de se placer dans la  tradition philosophique socratique. C'est pourquoi ils se réfugient dans les utopies socialistes, libérales voire écologistes, avec toujours des échecs comme résultats.

Le but du politique, à mon sens, est la protection des citoyens et la cohésion sociale. N'est-ce pas le fondement de notre société qui dépasse de loin toutes les disputes de bas étage. Il faut bien comprendre que le politique est une fonction essentielle de notre société, et non pas une simple concurrence de pouvoirs ou une activité que beaucoup n'arrivent pas à comprendre tant nous sommes contaminés par la société de consommation. Citoyens, oui. Consommateurs, non.

En 2020, nous devons faire face trop souvent à des consommateurs de la politique qui s'imaginent dans un supermarché démocratique où ils font leurs emplettes d'idéologies, alors qu'ils devraient comprendre combien est essentiel, combien est noble le politique et combien est nécessaire l'activité politique.

Il y a sans doute un problème de formation, notre système d'éducation civique étant à l'évidence défaillant. Je le comprends comme un dysfonctionnement de notre société suisse et genevoise en particulier qui a peur de se voir dans le miroir du passé, qui confond l'anecdote, les événements secondaires de la vie politique avec le politique qui est la gestion des affaires de notre Cité. Une gestion qui nous concerne tous mais dont nous nous sommes laissés dépouiller depuis des décennies, voire des siècles, parce que nous en avons délégué la charge à des "politiciens", alors que nous devrions tous être des "politiciens", ou mieux tous des "politiques". Ou plutôt des citoyens, les citoyens accomplis étant des politiques.

Ce n'est pas aussi compliqué que beaucoup l'imaginent.

J'en reviens à une idée des Georges Letelier, le défunt fondateur du Mouvement Citoyens Genevois (MCG), qui à raison demandait dans notre Charte la relance de l'éducation civique et de l'histoire suisse. Aujourd'hui, plus que jamais, c'est nécessaire.

Pour protéger les Citoyens, chacun doit être un acteur de la vie de la Cité, un politique à part entière.

Commentaires

  • "On enseigne le mieux ce qu'on a le plus besoin d'apprendre"
    Richard Bach dans le Messie récalcitrant

  • Cher Monsieur,

    Accepteriez-vous d'user du prestige de votre blog pour appeler les lecteurs à se méfier des messages conspirationnistes sur les autres blogs de la tribune ??

    J'ai écrit aux responsables, mais ils refusent de publier un message d'alerte sur les blogs conspirationnistes ... il s'agit en effet des blogs qui suscitent le plus de commentaires.

    Je vous en prie, usez de votre voix pour que cela change ! Des vies sont en danger car certains croient aux messages des antivax/antimasques hébergés sur les blogs de la tribune.

    Il faut que les responsables de la tribune prennent leurs responsabilité !

    Merci.

Les commentaires sont fermés.